Cookies help Arcadja providing its services: browsing the portal you accept their use.
I cookies aiutano Arcadja a fornire i suoi servizi: navigando nel portale ne accettate l'utilizzo.
Cookies disclosure/Informativa cookies

  • Art Auctions, Ventes aux Encheres Art, Kunstauctionen, Subastas Arte, Leilões de Arte, Аукционы искусства, Aste
  • Recherche
  • Services
  • Enrôlement
    • Enrôlement
  • Arcadja
  • Recherche auteur
  • Login

Francesco Zuccarelli

Italy (1702 -  1788 ) Wikipedia® : Francesco Zuccarelli
ZUCCARELLI Francesco La Fuite En Egypte

Tajan
30 mars 2011
Trouvez oeuvres d’art, rèsultats des ventes, prix des ventes et images de l’artiste Francesco Zuccarelli dans les ventes aux enchères françaises et internationelles
Aller à la liste complète des prix des œuvres Alerte email
Dans le catalogue
498

Quelques Oeuvres de Francesco Zuccarelli

Extrait entre 498 œuvres dans le catalogue de Arcadja
Francesco Zuccarelli - Bacchus Découvre Arianne Abandonnée

Francesco Zuccarelli - Bacchus Découvre Arianne Abandonnée

Original
Estimation:

Prix :

Numéro de lot: 142
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
FRANCESCO ZUCCARELLI (PITIGLIANO 1702-FLORENCE 1788)

Bacchus découvre Arianne abandonnée Fusain, craie blanche sur papier bleu (piqué) H_25,5 cm L_43 cm Spécialiste de la peinture de paysage, Francesco Zuccarelli peigna aussi quelques scènes religeuses et mytologiques. Ce merveilleux dessin inédit, présenant son typique trait coupé et vibrant, illustre l'instant où Bacchus rencontre Arianne, abandonnée par Thésée sur l'île de Naxos. Le dessin est préparatoire pour une gravure exécutée par Fabio Berardi (1728 - 1788), graveur qui collabora en plusieurs occasions avec Zuccarelli. Titrée Arianne, la gravure montre quelques différences avec notre dessin, surtout dans les personnages lateraux, tandis que le groupe central demeure presque identique. La variation plus évidente concerne néanmoins le niveau de qualité: si la gravure montre un résultat plutôt incertain, dans ce dessin on retrouve précisement toute la souplesse raffinée de l'univers pictural de Zuccarelli
Francesco Zuccarelli - Paysage Italien

Francesco Zuccarelli - Paysage Italien

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Vente aux Enchères: Lafon -24 juin 2013 - Paris
Numéro de lot: 48
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Francesco ZUCCARELLI (Pitigliano 1702 – Florence 1788)

a

Paysage italien avec personnages au bord d’un chemin, rivière, petit pont et pyramide

b

Paysage idéal avec bergers et pêcheur près d’un grand arbre, rivière, village et cavaliers

Toile

78 cm x 98 cm (chacune)

Bibliographie :

- M. V. Valsecchi, I grandi maestri della pittura veneta del Settecento, Milano, 1963, s. n.

- F. Spadotto, Francesco Zuccarelli, catalogue raisonné, Milano, 2007, pl. XXXVII – XXXVIII.

Depuis 1730, le peintre toscan Francesco Zuccarelli se consacre principalement à la peinture de paysage.

En 1732, il s’installe à Venise, où ses vues sont très prisées des plus grands collectionneurs d'Europe comme le roi Frédéric 1er de Prusse.

En 1752 et ce pour dix années, il s'établit à Londres.

Comme le rappelle Federica Spadotto dans la monographie du peintre, Zuccarelli est surtout connu aujourd’hui pour ses scènes pastorales peintes par grand beau temps, ses après-midi éternellement ensoleillés, où les nymphes gambadent au milieu des paysans et des blanchisseuses.

En réalité, c’est un artiste complexe et à plusieurs facettes, perméable aux stimulations différentes, du style romain à la manière vénitienne, jusqu'à la la leçon des Hollandais du Siècle d’Or.

Son succès le conduisit aux plus grands honneurs.

Il fut l’un des membres fondateurs de la Royal Academy de Londres, devient Président de l'Académie des Beaux-Arts de Venise et professeur de dessin à Florence.

Les deux toiles que nous présentons ici, dans de riches cadres en bois doré, ont été publiées par Valsecchi et Spadotto.

L’auteur du catalogue raisonné les définit comme l’une “des réalisations les plus accomplies de la production de Zuccarelli pendant son second séjour anglais (1765-1771)”.

Une caractéristique singulière émerge de leur comparaison.

La première toile représente un paysage champêtre qui relève de la pure invention, une sorte de caprice, tandis que l’autre propose les éléments typiques de l'Arcadia de Zuccarelli, mais investis d'une originale et inédite touche expressive.

Un vibrant élan classique semble avoir détrôné les derniers délires d’un rococo languissant.

Le tout apparaît dans les couleurs de la palette utilisées ici plus effervescent, immédiat et lumineux.

De tels paysages eurent un grand succès auprès des meilleurs collectionneurs de l’époque comme Francesca Spadotto le rappelle et consacrèrent la renommée du peintre dans l’art du paysage au Settecento.

Nous remercions Madame Federica Spadotto pour avoir confirmé l'attribution de ce tableau.

(les deux)
Francesco Zuccarelli - Da Cibo Il Prato Al Gregge, E L'amo A Noi

Francesco Zuccarelli - Da Cibo Il Prato Al Gregge, E L'amo A Noi

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 7
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
[Ecole italienne XVIIIème]. Francesco ZUCCARELLI (1702-1788).

Da cibo il prato al gregge, e l'amo a noi.

Eau-forte, 34 x 44. Coupée au trait carré. Titrée en dessous, et «Zucarelli Pinx. in Domo L. Shmid» et »Gio. Volpatto sc. appo Wagner in Marzeria Venezia C.P.E.S.». Une auréole dans le ciel à gauche. Sous verre, dans un cadre noir. Scène champêtre : bergers et moutons dans un paysage. Peintre et graveur italien né à Pitigliano en 1702 et mort à Florence en 1788 (Bénézit).
Francesco Zuccarelli - La Fuite En Egypte

Francesco Zuccarelli - La Fuite En Egypte

Original
Estimation:

Prix :

Prix Brut
Vente aux Enchères: Tajan -30 mars 2011 - Paris
Numéro de lot: 17
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Francesco Zuccarelli
(Pitigliano 1702 - Florence 1788)
La fuite en Egypte
Toile
72 x 106 cm
Estimation : € 20,000-30,000
Né en Toscane, Francesco Zuccarelli se forme auprès du peintred'histoire et portraitiste Pietro Nelli, il poursuit ses études àFlorence auprès du peintre paysagiste Paolo Anesi avant d'arriver àVenise en 1732, où il reste travailler presque toute sa vie. Marquépar les paysages de Marco Ricci, Zuccarelli peint, d'après natureet des modèles vivants, des paysages décoratifs à la touche facile,animés par quelques figures pastorales exécutées avec beaucoup desoin et des couleurs claires. C'est ainsi qu'il se fait connaîtrecomme habile paysagiste et reçoit la protection du consul anglaisJoseph Smith. Grâce à l'intermédiaire de ce dernier, plusieurs deses tableaux sont envoyés en Angleterre et Zuccarelli décide departir à Londres. Il y exécute des vues de la Tamise et devient undes fondateurs de la Royal Academy de Londres en 1768. De sonvivant même, Zuccarelli eut une célébrité immense tant à Venise, oùil est nommé président de l'académie en 1772, qu'enAngleterre.
Les sujets religieux sont moins fréquents dans l'œuvre del'artiste, mais sa modernité réside dans sa façon de traiter unsujet dit « sérieux »à la manière plus légère et décorative d'unepastorale. Notre tableau peut être rapproché de la paire depastorales conservées àSalzbug, Residenzgalerie (paire de toiles,45 x 71 cm) qui présentent un ordonnancement proche de notretableau : un motif arboré clôt la composition d'un côté, tandisqu'un cours d'eau rafraîchit la mise en page, laissant auxpersonnages une place au premier plan.
Francesco Zuccarelli - Le Voyage Des Turcs À La Mecque

Francesco Zuccarelli - Le Voyage Des Turcs À La Mecque

Original
Estimation:

Prix :

Vente aux Enchères: Tajan -13 déc. 2010 - Paris
Numéro de lot: 10
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Francesco ZUCCARELLI
(Pitigliano 1702 - Florence 1788)
Le voyage des turcs à la Mecque
Toile
165 x 163 cm
Estimation : € 150,000-200,000
Provenance :
Commandé par Thomas Coke, 1er Comte de Leicester, Holkham Hall,North Norfolk, Angleterre ;
Vente Zuccarelli, Londres, Prestage & Hobbs, 10 février 1762,n° 19;
Galerie Heim, Londres, 1981;
Walpole Gallery, Londres, 1988.
Exposition :
Art as Decoration, Galerie Heim, Londres, 17 juin au 28 août 1981,n° 11;
Venetian Baroque and Rococo paintings, Londres, Walpole Gallery,Londres, juin, juillet 1990, n°36.
Bibliographie :
Probablement Gazetteer and New Daily Advertiser, samedi 31 mai1793, p. 4;
Michael Levey, 'Francesco Zuccarelli in England', in ItalianStudies, XIV, 1959, pp. 5-6.
Aucun artiste italien n'acquit une telle renommée en Angleterre, nine fut aussi employé ni aussi au célébré que Francesco Zuccarelli.Pourtant sa carrière commence en Italie. Formé à Rome auprès dupeintre de figures Pietro Nelli, il abandonne rapidement ce genrepour se consacrer à la peinture de paysage inspiré par Pannini etLocatelli. Vers 1732 il rejoint Venise où il étudie les tableaux deMarco Ricci et se met sous la protection du très influent consulSmith qui lui recommande un voyage en Angleterre. Ce premier voyageen 1752 dure 10 ans. Il y effectue de nombreux décors, dessine destapisseries et compose de nombreux tableaux de chevalet. Après unbref retour à Venise où il est élu membre de l'Académie, ilretourne en Angleterre 6 ans, il répond alors à de nombreusescommandes de George IIII et contribue à de nombreux décors desmaisons d'Adam. De retour à Venise en 1771 puis probablementFlorence en 1774, il maintient ses contacts avec l'Angleterrejusqu'à sa mort.
C'est lors de son premier voyage en Angleterre que Zuccarelli acomposé notre tableau, vers 1756-58 (biblio. supra., Levey, Italianstudies, p. 5). Ce dernier est un carton de tapisserie appartenantà un cycle de tapisseries tissé par Paul Saunders et connu comme LePèlerinage à la Mecque. Le prix de ce travail rapporté dans lelivre des comptes de Holkham, £ 80 (op. cit. p. 6), témoigne del'importance accordée au travail de l'artiste qui en effet est plusrémunéré pour ce carton que Saunders et son associé pour lestapisseries elles-mêmes. Bien que commandé par le comte deLeicester, le tableau est toujours resté chez Zuccarelli puisqu'ilfigure à sa vente en 1762.
Nous retrouvons le motif de notre carton dans deux tapisseries, aumoins : le carton a été utilisé, en sens inverse et indépendammentde la série, pour une tapisserie signée P. Saunders Soho, qui aprobablement servi à remplacer une plus ancienne représentation del'Asie dans un ensemble de tapisseries de Bruxelles représentantles quatre continents à Holkham (op. cit., p. 5), il a ensuite étéutilisé dans une tapisserie qui reprend notre motif dans unecomposition plus large aujourd'hui conservée au Ulster Museum,Belfast et provenant de la descendance de Paul Saunder (voirWilliam George Thomson, Tapestry weaving in England, Londres, 1914,p. 152, fig. 53). L'ensemble des tapisseries du cycle du Pèlerinageà la Mecque serait conservé dans la collection du duc deNorthumberland à Alnwick Castle et Petworth.
Outre que le fait que ce carton est un rare témoignage des cartonsde tapisserie au XVIIIe siècle, il est aussi le seul qui aitsurvécu parmi l'ensemble élaboré par Zuccarelli.
En dépit du sérieux du sujet, notre tableau est bien à resituerdans la mode rococo. Le sujet exotique témoigne de la vogue dessujets orientaux qui deviennent de plus en plus à la mode dans lesannées 1740 à l'instar du voyage de Liotard à Constantinople ou desséjours en Grèce et au Proche Orient des dilettantianglais.
Arcadja Logo
Ventes aux enchères
Artistes
Maisons de Ventes
Calendrier
Services
Abonnement
Publicité
Sponsored Auctions
Abonnement

Arcadja
Notre Produit
Follow Arcadja on Facebook
Follow Arcadja on Twitter
Follow Arcadja on Google+
Follow Arcadja on Pinterest
Follow Arcadja on Tumblr