Cookies help Arcadja providing its services: browsing the portal you accept their use.
I cookies aiutano Arcadja a fornire i suoi servizi: navigando nel portale ne accettate l'utilizzo.
Cookies disclosure/Informativa cookies

  • Art Auctions, Ventes aux Encheres Art, Kunstauctionen, Subastas Arte, Leilões de Arte, Аукционы искусства, Aste
  • Recherche
  • Services
  • Enrôlement
    • Enrôlement
  • Arcadja
  • Recherche auteur
  • Login

Jean-François Portaels

Belgium (1818 -  1895 ) Wikipedia® : Jean-François Portaels
PORTAELS Jean-François Jeune Musicienne Au Tambourin

Tajan
3 nov. 2011
Trouvez oeuvres d’art, rèsultats des ventes, prix des ventes et images de l’artiste Jean-François Portaels dans les ventes aux enchères françaises et internationelles
Aller à la liste complète des prix des œuvres Alerte email
Dans le catalogue
122

Quelques Oeuvres de Jean-François Portaels

Extrait entre 122 œuvres dans le catalogue de Arcadja
Jean-François Portaels - Portrait De Yorkshire

Jean-François Portaels - Portrait De Yorkshire

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 216
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Jean François Portaels (1818-1895) École belge Huile sur toile: Portrait de Yorkshire dans une gerbe de fleurs. Signée et datée: J. Portaels 1884, dédiée sur la toile "A son Altesse Royale la Princesse Joséphine". (restaurations dans les joues de +/- 2 cm et déchirure de 15 cm hors sujet). Dimensions : 45 x 40 cm
Jean-François Portaels - Portrait De Belle Orientale

Jean-François Portaels - Portrait De Belle Orientale

Original
Estimation:

Prix :

Numéro de lot: 125
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Jean-François PORTAELS (1818-1895)
Portrait de belle orientale Toile Signée et située au Maroc en bas à gauche H_45 cm L_37 cm Jean-François Portaels (1818-1895) L'oeuvre picturale de ce grand peintre orientaliste nous invite au voyage. Son oncle, Corneille Portaels, lui répétait déjà la phrase prêtée à Bonaparte: «Les grands noms ne se font qu'en Orient». Le peintre passe les premiers moments de sa vie à Vilvorde, petite commune brabançonne rurale. C'est là que le peintre croquera ses premiers dessins ayant pour sujet principal l'église du village, et l'atmosphère qui y règne. «Sois persuadé que si je suivais mon désir, je ne quitterais jamais Vilvorde, mais dans ce monde, on fait très peu ce que l'on veut.» Jean Portaels Il suit une formation classique de quatre années consécutives, auprès de son maitre, François-Joseph Navez, à l'Académie de Bruxelles. Il quitte Bruxelles pour Paris et s'inscrit à l'Ecole des Beaux-Arts. Pendant son temps libre, il va admirer les tableaux des maîtres anciens au Louvre et se rend dans les salons parisiens pour s'inspirer de la tendance artistique du moment. Il suit les cours de Paul Delaroche pour se perfectionner. L'Orientalisme est au goût au jour milieu du XIXe siècle. Les expositions, galeries et salons sont influencés par ce nouveau goût pour l'Orient, mais à des degrés différents. La carrière professionnelle de Portaels prendra une direction déterminante par l'ambiance orientalisante liée au milieu parisien qu'il fréquente. Par l'obtention du Prix de Rome en 1842, son envie de nouveaux horizons se fait de plus en plus grande. Il ressent le devoir d'aller plus loin dans son Grand Tour et d'aller au-delà de la Ville Eternelle, en Orient. Il continue son long voyage en traversant la Turquie, le Liban, la Terre Sainte et Jérusalem où il va à la rencontre du mystère oriental tant envié par l'artiste. Entre temps, il retourne à Rome travailler sur ses projets à l'aide de ses croquis dessinés sur le vif durant ses nombreux voyages en Orient. Mais l'appel de l'Orient se manifeste chaque jour un peu plus fort en lui. L'envie de découvrir une nouvelle culture, de nouveaux paysages, de nouvelles sensations, de nouvelles couleurs,... Lors de son second voyage en Orient, l'orientaliste belge donne une nouvelle vie à la peinture d'histoire biblique. Ces portraits de femmes orientales nous rappellent des personnages de l'Ancien Testament tels que Salomé, Sarah et Rebecca. Sa palette de couleurs nous renvoit à l'atmosphère orientale et à la chaleur humaine de ces personnages. (Les cahiers des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Portaels et l'appel de l'Orient 1841-1847.)
Jean-François Portaels - Jeune Musicienne Au Tambourin

Jean-François Portaels - Jeune Musicienne Au Tambourin

Original -
Estimation:

Prix :

Vente aux Enchères: Tajan -3 nov. 2011 - Paris
Numéro de lot: 48
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
JEAN FRANÇOIS PORTAELS (1818-1895) JEUNE MUSICIENNE AU TAMBOURIN Huile sur toile signée en bas à droite. 92 X 118 cm

Estimation :

Ce peintre belge fils d'un riche brasseur étudia à l'Académie des Beaux-arts de Bruxelles. Il suivit les cours de François Navez qui devait devenir son beau-père. Il partit ensuite étudier à Paris dans l'atelier de Paul Delaroche et fut lauréat du Prix de Rome en 1842. C'est alors qu'il commence à voyager. Entre 1843 et 1847, il visitera entre autre l'Espagne, le Maroc, l'Egypte et ira jusqu'au Liban. Cette longue période en Orient sera décisive pour sa carrière. Il est le premier peintre belge à peindre des sujets orientalistes. De retour en Belgique, il devient directeur de l'Académie des Beaux-Arts de Gand, avant d'ouvrir un atelier privé. Il prend ensuite la direction de l'Académie de Bruxelles avant de retourner au Maroc où il séjournera de 1870 à 1874. Si Portaels reste un peintre très classique dans sa technique et son dessin, il est souvent audacieux quant au choix de ses sujets. Son influence a marqué la peinture belge du XIXe siècle, et son goût pour l'Orient a créé des vocations, et donné naissance à une école orientaliste belge. Notre tableau représente une très jolie jeune fille regardant une poupée vêtue d'une longue robe de lourd velours vert telle une élégante du siècle dernier. Au contraire, la jeune fille porte une chemise de lin blanc laissant entrevoir sa poitrine. Son collier aux grosses boules vert et rouge s'assortit aux broderies de sa chemise. Ses cheveux bruns et indisciplinés encadrent son beau visage pensif, contrastant avec la coiffure apprêtée de la poupée. La jeune fille a laissé son tambourin dans lequel elle a posé un épi de maïs. Elle est douce, et séduisante pleine de grâce comme l'Orient alors que la poupée semble personnifier un Occident froid et rigide. Ce tableau sera reproduit dans le catalogue raisonné en préparation par Madame Antoinette de Laet.
Jean-François Portaels - Ruth

Jean-François Portaels - Ruth

Original -
Estimation:

Prix :

Vente aux Enchères: Tajan -31 mai 2010 - Paris
Numéro de lot: 292
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
JEAN FRANÇOIS PORTAELS (1818-1895) ruth Huile sur toile, signéeen bas à droite. 74 x 60 cm
Estimation : € 10,000-12,000
Cet orientaliste romantique, ancien élève de l'Académie royaledes Beaux-Arts de Bruxelles, rejoignit l'atelier de Paul Delarocheà Paris. Son goût du voyage le conduisit d'Italie en Europe del'Est et au Moyen-Orient. Il séjourna quelques années au Maroc. Deretour en Belgique, il est nommé directeur de l'Académie deBruxelles. Portaels peignit des sujets variés, allant de lapeinture religieuse ou historique aux portraits de bellesorientales.
Jean-François Portaels - Portrait De Jeune Femme À La Rose Blanche

Jean-François Portaels - Portrait De Jeune Femme À La Rose Blanche

Original 1885
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 141
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Jean François Portaels (1818-1895) École
belge

Huile sur toile:
Portrait de jeune femme à la rose blanche.

Signée et datée: J. Portaels 1885.

(restaurations).

Voir illustration.

Dimensions : 90,5 x 70 cm.

ESTIMATION

6000 €
8000
€
Arcadja Logo
Ventes aux enchères
Artistes
Maisons de Ventes
Calendrier
Services
Abonnement
Publicité
Sponsored Auctions
Abonnement

Arcadja
Notre Produit
Follow Arcadja on Facebook
Follow Arcadja on Twitter
Follow Arcadja on Google+
Follow Arcadja on Pinterest
Follow Arcadja on Tumblr