Cookies help Arcadja providing its services: browsing the portal you accept their use.
I cookies aiutano Arcadja a fornire i suoi servizi: navigando nel portale ne accettate l'utilizzo.
Cookies disclosure/Informativa cookies

  • Art Auctions, Ventes aux Encheres Art, Kunstauctionen, Subastas Arte, Leilões de Arte, Аукционы искусства, Aste
  • Recherche
  • Services
  • Enrôlement
    • Enrôlement
  • Arcadja
  • Recherche auteur
  • Login

Maestro Dei Cassoni Campana

maestro dei cassoni campana Der Auf Einem Relief Thronende Heilige Augustinus

Palais Dorotheum
17 oct. 2012
Trouvez oeuvres d’art, rèsultats des ventes, prix des ventes et images de l’artiste Maestro Dei Cassoni Campana dans les ventes aux enchères françaises et internationelles
Aller à la liste complète des prix des œuvres Alerte email
Dans le catalogue
5

Quelques Oeuvres de Maestro Dei Cassoni Campana

Extrait entre 5 œuvres dans le catalogue de Arcadja
 Maestro Dei Cassoni Campana - Eurydice Et Ses Compagnes

Maestro Dei Cassoni Campana - Eurydice Et Ses Compagnes

Original
Estimation:

Prix :

Numéro de lot: 88
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Maître des Cassoni Campana Actif à Florence au début du XVIe siècle

Eurydice et ses compagnes

Huile sur panneau aminci et doublé

'EURYDICE AND HER COMPANIONS', OIL ON PANEL, BY IL MAESTRO DEI CASSONI CAMPANA

58 x 145 cm (22,62 x 56,55 in.)

Provenance : Ancienne collection Donaldson, Londres ;

Ancienne collection Joseph Spiridon, Paris ;

Sa vente, Berlin, Cassier und Helbing, 31 mai 1929, n° 11 ;

Ancienne collection Ottmar Strauss, Berlin ;

Sa vente, Francfort-sur-le-Main, Hugo Helbing, 21-24 mai 1935, n° 81 ;

Marché de l'art, Londres, en 1963 ;

Chez Wildenstein & Co, New York, en 1964 ;

Acquis auprès de cette galerie par M. et Mrs. Vittorio de Nora en 1971 ;

Ancienne collection Chantal de Nora, en 1972 ;

Puis par descendance ;

Collection particulière du Sud de la France

Bibliographie : Paul Schubring, 'Cassoni, Truhen und Truhenbilder der italienischen Früh-Renaissance: ein Beitrag zur Profanmalerei im Quattrocento', Leipzig, 1915 (réed. 1923), p. 143-144 et 349, n° 547

Tancred Borenius, Unpublished Cassone panels -I, in 'The Burlington Magazine', février 1922, p. 75

Paul Schubring, New Cassone panels - IV, in Apollo, octobre 1928, vol. VIII, n° 46, p. 180

Luitpold Dussler, Die italienischen Bilder der Sammlung Spiridon, in 'Pantheon', avril 1929, vol. III, p. 164

Tancred Borenius, Some Italian cassone panels, in 'Italianischen Studien: Paul Schubring zum 60. Geburtstag gewidmet', Leipzig, 1929, p. 2

'Mostra di Melozzo e del Quattrocento Romagnolo', cat. exp. Forli, Palazzo dei musei, octobre 1938, mentionné p. 145

Andor Pigler, 'Barockthemen : eine Auswahl von Verzeichnissen zur Ikonographie des 17. Und 18. Jahrhunderts', Budapest-Berlin, 1956, vol. II, p. 186

Fritz Heinemann, 'Giovanni Bellini e i Belliniani', Venise, 1962, I, p. 233, mentionné sous le n° V.108

M. Bacci, 'Piero de Cosimo', Milan, 1966, p. 122

Erika Langmuir, Nicolo dell'Abate's Aristeus and Eurydice , in 'The Burlington Magazine', février 1970, vol. CXII, p. 107, note 5, fig. 53

Federico Zeri, Una congiunzione tra Firenze e Francia : il maestro dei Cassoni Campana, in 'Diari di lavoro 2', Turin,1976, fig. 78 et 79

Everett Fahy, 'Some Followers of Domenico Ghirlandajo', New York-Londres, 1976, p. 202

Michel Laclotte, Elisabeth Mognetti, 'Avignon, musée du Petit Palais. Peinture italienne', Paris, 1987, p. 137, mentionné dans la notice du n° 130

Commentaire : La personnalité du Maître des Cassoni Campana est l'une des plus intrigantes de la peinture florentine du début du XVIe siècle. De nombreux historiens se sont attachés à la définir, confrontant leurs avis quant aux origines du peintre et aux différentes œuvres pouvant lui être données. C'est Federico Zeri qui proposa le premier de rassembler un noyau sous le nom de Maestro dei Cassoni Campana, à partir d'un ensemble de quatre huiles sur panneaux conservées au musée du Petit Palais d'Avignon et provenant de la collection Campana (1). Illustrant l'histoire de Thésée et Ariane, ces œuvres de grande qualité, tant par la minutie de leur réalisation que par la grande richesse des compositions, servirent de point de départ aux recherches sur ce peintre.

Dès 1915, l'historien allemand Paul Schubring avait rapproché les panneaux d'Avignon de deux autres compositions illustrant l'histoire d'Orphée et Eurydice : Aristée poursuivant Eurydice conservé au musée des Arts décoratifs à Paris et le tableau que nous présentons ici, Eurydice et ses compagnes, qui se trouvait alors dans la collection Spiridon (2). En 1922, Tancred Borenius complète cet ensemble avec un troisième élément représentant La mort d'Eurydice retrouvé dans la collection Murnaghan à Dublin (3). En 1976, Federico Zeri date les panneaux de l'histoire d'Eurydice et ceux de l'histoire de Thésée vers 1510-1515. Selon lui, l'auteur de ces scènes est un artiste nordique, ou plus probablement encore français, venu travailler à Florence. Certains motifs des compositions, dans les vêtements des figures ou dans le traitement des architectures, ne peuvent selon lui provenir d'un pinceau italien, pas plus que les attitudes frivoles des compagnes d'Eurydice à gauche de notre panneau, assises à même le sol, l'une d'entre elles buvant avec avidité. La même année, Everett Fahy rapprochait ces tableaux d'une Vierge à l'Enfant conservée au musée d'art sacré de Tavernelle dans le Val di Pesa, et proposait de placer le corpus ainsi formé sous le nom du Maître de Tavernelle (4). Selon Fahy, le peintre serait italien et formé dans l'entourage de Filippino Lippi. Une nouvelle synthèse a récemment été proposée par Annamaria Bernacchioni (5). L'historienne rejoint les hypothèses de Zeri et propose de voir dans le Maître des Cassoni Campana un peintre français documenté à Florence entre 1503 et 1527, Antonio di Jacopo, dit Antonio Gallo ou Gallo fiorentino. Il s'agit des dernières avancées concernant ce corpus.

Les deux cycles qui nous intéressent, celui de l'histoire de Thésée et celui de l'histoire d'Eurydice, furent par ailleurs longtemps considérés comme constituant des panneaux de cassoni, ces coffres de mariage très prisés au cours de la Renaissance florentine, commandés en paire par l'époux avant le mariage pour y abriter la dote de sa fiancée et pour meubler la chambre nuptiale. Le format de nos compositions posait néanmoins la question de leur destination véritable. En effet, pourquoi quatre compositions en longueur au musée d'Avignon, dont l'iconographie indique clairement qu'elles appartiennent au même ensemble, alors qu'un coffre a nécessairement deux grands et deux petits côtés ? Federico Zeri avait en outre mis en lumière le fait que, parmi les panneaux de l'histoire d'Eurydice, les éléments de Dublin et de Paris constituent en fait un seul et même panneau, lui aussi en longueur, coupé en deux à une époque indéterminée. Annamaria Bernacchioni propose de voir dans ces œuvres un autre élément du mobilier nuptial, des spalliere (lambris), destinés à orner les murs de la chambre des nouveaux époux.

Les différents décors commandés à l'occasion des mariages étaient le support d'une iconographie adaptée, à thématique religieuse ou mythologique, et privilégiant les héroïnes féminines. C'est le cas du cycle auquel appartient notre panneau. La belle nymphe Eurydice était l'épouse du poète et musicien Orphée. Notre panneau présente les prémices de leur dramatique histoire d'amour, illustrant Eurydice se délassant avec ses compagnes, tandis que l'on aperçoit Orphée charmant les animaux avec sa lyre à l'arrière-plan à gauche. Les épreuves menaçant les amants ne sont pas loin puisque l'on aperçoit à l'arrière-plan au centre, vêtu de brun, Aristée. Tombé amoureux d'Euridyce, il va la poursuivre, provoquant ainsi sa mort car elle marchera sur un serpent en tentant de lui échapper. C'est ce que représente le panneau du musée des Arts décoratifs, celui de Dublin illustrant la nymphe morte soutenue par ses compagne accablées.

Le Maître des Cassoni Campana se caractérise par son grand sens de la narration au sein de compositions riches de nombreux détails. Au sein des trois panneaux de l'histoire d'Eurydice, les différents personnages sont parfaitement identifiables - on reconnait par exemple Eurydice à sa robe brune recouvrant un drapé bleu et à ses longues tresses blondes réunies par un bijou sur son corsage - et les épisodes se suivent de manière claire et lisible. Un coloris subtil vient mettre en valeur les figures dans un paysage maîtrisé faisant alterner les roches et les arbres avec un fleuve et la vue d'une ville. Notre panneau se distingue par la grande élégance et l'équilibre de sa composition. Il est précieux à plus d'un titre, ayant appartenu à de prestigieuses collections, étudié par les plus grands historiens et surtout très rare témoignage de la production d'un peintre français à Florence au début du XVIe siècle.

Un constat d'état réalisé par Madame Isabelle Leegenhoek en septembre 2014 pourra être consulté sur demande.

1. Federico Zeri, Una congiunzione tra Firenze e Francia : il maestro dei Cassoni Campana, in Diari di lavoro 2, Turin, 1976, p. 75-87.

2. Paul Schubring, Cassoni, Truhen und Truhenbilder der italienischen Früh-Renaissance: ein Beitrag zur Profanmalerei im Quattrocento, Leipzig, 1915 (réed. 1923), n° 547 et 548.

3. Tancred Borenius, Unpublished Cassone panels -I, in The Burlington Magazine, février 1922, p. 75

4. Everett Fahy, Some Followers of Domenico Ghirlandajo, New York-Londres, 1976, p. 200 - 202

5. Annamaria Bernacchioni, Il Gallo fiorentino : il Maestro dei Cassoni Campana. Un pittore francese nella Firenze rinascimentale , in cat. exp. Benozzo Gozzoli e Cosimo Rosselli, Florence, 2011, p. 117-127.
 Maestro Dei Cassoni Campana - St. Augustine Enthroned Above A Relief

Maestro Dei Cassoni Campana - St. Augustine Enthroned Above A Relief

Original 1500
Estimation:

Prix :

Prix Brut
Numéro de lot: 712
D'autres OEUVRES aux enchères
Arcadja Logo
Ventes aux enchères
Artistes
Maisons de Ventes
Calendrier
Services
Abonnement
Publicité
Sponsored Auctions
Abonnement

Arcadja
Notre Produit
Follow Arcadja on Facebook
Follow Arcadja on Twitter
Follow Arcadja on Google+
Follow Arcadja on Pinterest
Follow Arcadja on Tumblr