Cookies help Arcadja providing its services: browsing the portal you accept their use.
I cookies aiutano Arcadja a fornire i suoi servizi: navigando nel portale ne accettate l'utilizzo.
Cookies disclosure/Informativa cookies

  • Art Auctions, Ventes aux Encheres Art, Kunstauctionen, Subastas Arte, Leilões de Arte, Аукционы искусства, Aste
  • Recherche
  • Services
  • Enrôlement
    • Enrôlement
  • Arcadja
  • Recherche auteur
  • Login

Rembrandt Bugatti

(1884 -  1916 ) Wikipedia® : Rembrandt Bugatti
BUGATTI Rembrandt Éléphant De L'inde Au Repos

Beaussant-Lefèvre
20 juin 2018
Trouvez oeuvres d’art, rèsultats des ventes, prix des ventes et images de l’artiste Rembrandt Bugatti dans les ventes aux enchères françaises et internationelles
Aller à la liste complète des prix des œuvres Alerte email
Les clients ayant consulté Rembrandt Bugatti ont également consulté :
Henri Lebasque, Auguste Rodin, Georges Rouault, Maurice De Vlaminck, Lovis Corinth, Oscar Dominguez, Georges D Espagnat
Dans le catalogue
390

Quelques Oeuvres de Rembrandt Bugatti

Extrait entre 390 œuvres dans le catalogue de Arcadja
Rembrandt Bugatti - Lion Couché Dévorant

Rembrandt Bugatti - Lion Couché Dévorant

Original 1908
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 94
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Rembrandt BUGATTI (1884 - 1916) "Lion couché dévorant" circa 1908 Sculpture en bronze à patine brune nuancée. Fonte d'époque à cire perdue par Albino Palazzolo pour Hebrard. Signée "R Bugatti" et numérotée (2) sur la terrasse. Cachet du fondeur "Cire Perdue A.A.Hebrard". Hauteur : 26 cm Largeur : 36 cm Longueur totale : 91 cm Un certificat de Madame Véronique Fromanger sera remis à l\’acquéreur. Provenance : - Galerie Hébrard, 1908. - Georges Edmond Victor Charbonneaux, acquis en 1912. Restée dans la famille par descendance jusqu\’à ce jour. Expositions : - "Collection Alain Delon, 20 ans de passion », 1990, Paris. - « Rembrandt Bugatti, Der Bildhauer, 1884 – 1916 », 2014, Berlin. Bibliographie : - Catalogue raisonné de l'œuvre de Bugatti, Editions de l'amateur 2009, n° 213. - Véronique Fromanger : "Rembrandt Bugatti sculpteur", Les Editions de l'Amateur, Paris, 2016, modèle reproduit pages 161 et 336. Historique : Ce « Lion dévorant couché » est une œuvre rare, pour laquelle Hebrard créa une édition originale, limitée à trois exemplaires numérotés. Cet exemplaire, numéroté (2), a été vendu en 1912 à Mr Charbonneaux, sous le numéro d'inventaire de la Galerie Hebrard INV.2368. (D\’après les cahiers d\’Hebrard, l\’exemplaire (1) a été vendu à Monsieur Hauser en 1908 et le (3) à Monsieur Dussaud en 1914). Le plâtre original de cette pièce est conservé au Musée d'Orsay. Lot présenté en collaboration avec Maître Georges Gautier, groupe Million Nantes. A « Lying Lion devouring » brown patinated bronze sculpture made by Rembrandt Bugatti from around 1908 Original lost wax cast by Albino Palazzolo for Hebrard. Signed « R Bugatti » and with the number (2) on the terrace. Caster\’s stamp « Cire Perdue A.A.Hebrard » (lost wax A.A.Hebrar. Height : 10,24 inch Width : 14,17 inch Length : 35,83 inch Come with a certificate from Ms Véronique Fromanger
Rembrandt Bugatti - Léopard Au Repos, Ville De Paris

Rembrandt Bugatti - Léopard Au Repos, Ville De Paris

Original
Estimation:

Prix :

Numéro de lot: 6
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
REMBRANDT BUGATTI (1884-1916) 'Léopard au repos, ville de Paris', petit modèle, créé vers 1911 Bronze patiné / patinated bronze H 31 x L 53,3 x P 16 cm / 12 ¼ x 21 x 6 ¼ in Signé R. Bugatti, numéroté (B3) et portant le cachet du fondeur CIRE PERDUE A.-A. HÉBRARD sur la terrasse Provenance Collection Ferdinand René L., acquis directement auprès de la Galerie A.-A. Hébrard, Paris. Dans la famille depuis.
Rembrandt Bugatti - Éléphant De L'inde Au Repos

Rembrandt Bugatti - Éléphant De L'inde Au Repos

Original 1909-1910
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 99
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Rembrandt BUGATTI (1884-1916) Éléphant de l'Inde au repos, vers 1909-1910 Épreuve en bronze patiné, signée, numérotée 1. Hauteur: 45,5 cm Provenance: - Acquis en 1911 par le comte Gérard de Ganay (1869-1925) - Par descendance, famille de Ganay Expositions: - 1910, Anvers, Société royale de zoologie, le modèle en plâtre - 1911, Paris, galerie Adrien Hébrard, Rembrandt Bugatti, Rétrospective, un exemplaire similaire - 1929, Londres, Abdy & Co Galleries, Animal sculpture by R. Bugatti, un exemplaire similaire - Mars 1979, New York, Macklowe Gallery, Rembrandt Bugatti, 1885-1916, collections Mr et Mrs Joseph Tanenbaum, Michel Kellerman et Cécile Singer, un exemplaire similaire reproduit planche 19 du catalogue sous le titre Indian elephant - 22 mai-21 juin 1986, Paris, Galerie Pierre Dumonteil, Carlo et Rembrandt Bugatti, l'exemplaire n° 5 est reproduit sur le carton d'invitation. - 1988, Paris, Galerie JGM, Sculptures du vingtième siècle: de Rodin aux années soixante, un exemplaire similaire D'après le Cahier Hébrard, l'édition originale connue de ce modèle a été tiré par la fonderie A.A Hébrard à onze exemplaires. Bibliographie: - André Salmon, Rembrand Bugatti in Art et Décoration - Juillet 1913, tome XXXIV, pages 157 à 164, un exemplaire similaire est reproduit page 164 avec comme titre Éléphant au repos. - 1915, Rassegna d'Arte Antica e Moderna. - Les bronzes de Bugatti stabilisent leurs prix in Connaissance des Arts, n° 308, octobre 1977, un exemplaire similaire reproduit sous le n° 6. - Mary Harvey, The bronze of Rembrandt Bugatti - An illustrated catalogue and biography, Palaquin Publishing Ltd, 1979, un exemplaire similaire est reproduit page 44 sous le n° 43 avec comme titre Indian elephant. - Philippe Dejean, Carlo-Rembrandt-Ettore-Jean Bugatti, éditions du Regard, Paris, 1981, un exemplaire similaire est reproduit en double pleine page, pages 204 et 205 avec comme titre Éléphant. - Jacques-Chalom des Cordes et Véronique Fromanger des Cordes, Rembrandt Bugatti - Catalogue raisonné, Les éditions de l'amateur, Paris, 1987, un exemplaire similaire est décrit et reproduit page 245 avec comme titre Éléphant de l'Inde au repos et comme date 1910. - Pierre Kjellberg, Les bronzes du XIXe siècle - Dictionnaire des sculpteurs, Les éditions de l'amateur, Paris, 1987, un exemplaire similaire est reproduit page 150 avec comme titre Éléphant. - Véronique Fromanger, Rembrandt Bugatti sculpteur - répertoire monographique - Une trajectoire foudroyante, Les Éditions de l'Amateur, JNF Productions, Paris, 2016, un exemplaire similaire est décrit et reproduit page 349 sous le n° 253, avec comme titre Éléphant au repos et comme date vers 1909-1910. Le répertoire monographique de Véronique Fromanger (opus cité supra) indique page 166: Entre 1909 et 1910 Bugatti va modeler «L'Éléphant de l'Inde» ou «Éléphant jouant» et «Éléphant au repos» (RM253, notre modèle). Ces éléphants d'Asie seront fondus en bronze par Hébrard dans leur dimension d'origine sans en faire de réduction. Monsieur Tiffany, de New York, achètera les tirages (3) et (4) de chacun des deux éléphants, ... Quant à «l'Éléphant au repos», il devait être reproduit en bronze en pièce unique, mais Hébrard décidera par la suite d'en faire une édition à plusieurs exemplaires. Page 349, le n° 253 donne comme indication de tirage: Anciennes collections répertoriées (sous toutes réserves, «Cahier Hébrard», p. 110 et 142, tiré «Éléphant au repos», «Gros Éléphant»): comte Gérard de Ganay (1) - n° INV.2210, en 1911; M. David Weill (2) - n° INV.3480, en 1922; M. Simon, député (3) - n° INV.3624, en 1923; M.Tiffany, à New York, (4) - n° INV. 3678, en 1923; M. Pierre Forgeot (5) - n° INV.4029, en 1925; M. Chouanard pour M. Phillipar (6) - n° INV.4253, en 1926; M. Proullet, à Bordeaux, (7) - n° INV.4361, en 1927; M. Lederlin pour M. Buisson (8) - n° INV.4470, en 1927; M. Pupier, à Saint-Étienne (10) - n° INV.4681, en 1929; comte Lacour de Montalba, à Carcassonne (A.1) - n° INV. 4878 en 1931; Galerie A.A Hébrard (9) n° INV (?), avant 1934. «Bugatti est un jeune homme d'une extrême sensibilité, il en imprègne ses sculptures, il nous la transmet, tel un magicien qui dompte la matière et la métamorphose. Ce n'est pas à lui qu'il eut fallu dire les animaux n'ont pas d'âme: il la découvre, la fait revivre sous ses mains d'artiste. Et c'est en quoi réside probablement le secret de ce créateur, le don qu'il possédait et qui reste vivace dans tout ce qu'il a produit». Marcel Schiltz, Rembrandt Bugatti, Société royale de zoologie d'Anvers, 1955
Rembrandt Bugatti - Jaguar Accroupi

Rembrandt Bugatti - Jaguar Accroupi

Original 1908
Estimation:

Prix :

Prix Brut
Numéro de lot: 1
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
REMBRANDT BUGATTI (1884-1916) 'Jaguar accroupi', petit modèle, créé vers 1908 Bronze patiné et base d'origine en marbre / patinated bronze and original marble base H 10,5 x L 19,5 x P 11,5 cm (hors base) / 4¼ x 7¾ x 4½ in (without base) Signé R. Bugatti et numéroté (50) avec le cachet du fondeur CIRE PERDUE A.-A. HÉBRARD sur la terrasse
Rembrandt Bugatti - Eléphant Au Repos

Rembrandt Bugatti - Eléphant Au Repos

Original 1909-10
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 97
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Rembrandt BUGATTI (1884 - 1916) Eléphant au repos - Circa 1909 - 1910 Sculpture en bronze patiné nuancé brun, vert et noir. Signé R. Bugatti sur la terrasse. Numéroté (6) sur le côté de la terrasse. Cachet de fondeur: cire perdue A.A HEBRARD à côté de la signature. H 46,6 cm, L. 56,5 cm Présenté sur un socle en acajou monogrammé IR en laiton. H.25 cm L 41,8 cm P. 25 cm Madame Véronique FROMANGER confirme l'authenticité de cette oeuvre et pourra remettre un certificat à la demande de l'acquéreur. Provenance: - Ancienne collection Georges PHILIPPAR (1883 - 1959) - Collection privée. Le collectionneur actuel détient cette sculpture de Georges PHILIPPAR par dévolution successorale. Expositions: - 1910: Rembrandt Bugatti. Exposition temporaire à la Société Royale de Zoologie d'Anvers. Exemplaire similaire. - 1914: Rembrandt Bugatti, rétrospective. Exposition temporaire à la galerie A-A. Hebrard, Paris. Exemplaire similaire. - 1929: Animal sculpture by R. Bugatti, Abdi & Co Galleries, Grosvenor Square, Londres. Exemplaire similaire. - 1986: Carlo et Rembrandt Bugatti. Galerie Pierre Dumonteil, Paris. Exemplaire similaire Bibliographie: Véronique FROMANGER - Rembrandt Bugatti, sculpteur: Une trajectoire foudroyante. Répertoire monographique, 2016, Editions de l'Amateur, Paris. Répertorié sous le numéro 253. Note: Notre bronze est répertorié dans le Cahier Hebrard P.110 et 142, titré: Eléphant au repos, gros éléphant, sous le numéro n°INV4253. Nous présentons l'exemplaire n°6. Les exemplaires n° 1 et n° 2 font respectivement partie de la collection du Comte Gérard de GANAY et de celle de DAVID-WEILL. L'exemplaire n°4 fait partie de la collection TIFFANY, New-York. Note: Notre exemplaire provient de la collection Georges PHILIPPAR (1883 - 1959), armateur de son état. Il entretenait une immense passion pour les éléphants. En 1925, il devient Président des Messageries Maritimes et fonde la Société Provençale de Construction Aéronautique à La Ciotat, entreprise destinée à construire des hydravions. En 1921 il est membre fondateur de la Nouvelle Académie de Marine et en 1929, il devient membre de l'Académie des Sciences Coloniales. En 1929, il préside le Comité d'organisation de l'Exposition Française du Caire en Egypte. Il fut aussi Président des Armateurs de France entre 1928 et 1943. Contrairement à une tradition bien établie qui veut que l'on ne donne pas à un bateau le nom d'un armateur de son vivant, il baptise sur l'insistance de son entourage «Georges Philippar» un paquebot destiné aux lignes d'Extrême-Orient, et le fait décorer par Mathurin Méheut, peintre de marine bien connu. Ce paquebot sombra à la suite d'un incendie lors du retour de son voyage inaugural le 16 mai 1932 entre Ceylan et Djibouti. Parmi les victimes se trouvait le célèbre journaliste Albert Londres, parti enquêter en Chine sur un scandale impliquant les Bolcheviks dans des trafics d'armes et de drogue, rapporte la biographie écrite par Pierre Assouline. Georges PHILIPPAR avait une importante collection de sculptures à l'effigie du pachyderme, dont le bronze de Bugatti était le fleuron. Elle était conservée dans son château de Sucinio près du Dourduff, à Ploujean (commune de Morlaix, Finistère) commune où il voisinait avec le général Weygand et la famille du Maréchal Foch dans son manoir de Traon Feunteuniou, ainsi que le futur astronaute Jean-Loup Chrétien. Le collectionneur actuel détient la sculpture que nous présentons de Georges PHILIPPAR par dévolution successorale.
Arcadja Logo
Ventes aux enchères
Artistes
Maisons de Ventes
Calendrier
Services
Abonnement
Publicité
Sponsored Auctions
Abonnement

Arcadja
Notre Produit
Follow Arcadja on Facebook
Follow Arcadja on Twitter
Follow Arcadja on Google+
Follow Arcadja on Pinterest
Follow Arcadja on Tumblr