Georges Bouche

France (18741941 ) - Peintre
BOUCHE Georges « Le Souper Sous Les Arbres »

Pomez-Boisseau /3 févr. 2007
2 000,00 - 2 500,00
1 800,00

Trouvez oeuvres d’art, rèsultats des ventes, prix des ventes et images de l’artiste Georges Bouche dans les ventes aux enchères françaises et internationelles
Aller à la liste complète des prix des œuvres Alerte email
Dans le catalogue
55

Quelques Oeuvres de Georges Bouche

Extrait entre 55 œuvres dans le catalogue de Arcadja
Georges Bouche - « Chien »

Georges Bouche - « Chien »

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 475
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Huile sur toile, signée en bas à gauche. 100 x 81 cm. (Accidents). Provenance : Acquis auprès de Mme A… en octobre 1982. Georges BOUCHE (1874-1941) Il est très largement représenté dans notre collection. C'est letype même du peintre oublié. Heureusement que la flamme ne s'estpas éteinte et que Katia Granoff a fait ce qu'il fallait auxmoments les plus opportuns. Ce peintre français est né à Lyon en 1874 et mort en 1941. Aprèsavoir fait ses études à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il vient àParis mais les peintres lyonnais, et surtout Carrand, ont dûl'impressionner durant toute sa vie. La peinture de Georges Bouche se caractérise par l'épaisseurextraordinaire de la pâte. Les tons sont discrets et subtils. Sonœuvre est peu accessible au grand public mais on pourrait dire delui ce que l'on disait de Daumier : « Ce bonhomme a du Rembrandtsous la peau ». Marcel Gimond possédait plusieurs toiles de Bouche,il me les a cédées environ un an avant sa mort (voir nos 495 et503). Au moment où triomphait l'Impressionnisme, où éclataient lesfanfares du Fauvisme, le peintre se détournait résolument desséductions de la couleur pure et s'enfermait dans une faroucheaustérité. Presque jamais il n'employa de couleurs vives. De sorteque, devant ces surfaces déconcertantes, un public inavertis'irrite et crie au scandale. Mais, jalousement, Bouche protégeaitsa solitude afin de sauvegarder son indépendance. Pierre Lévy in : Des artistes et un collectionneur, pages 200et 201.
Georges Bouche - « Nature Morte Aux Melons »

Georges Bouche - « Nature Morte Aux Melons »

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 476
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Huile sur toile, signée en bas à gauche. 54 x 65 cm. Provenance : Vente Palais Galliera, Paris, 3 décembre 1967, n° 4 ducatalogue. Georges BOUCHE (1874-1941) Il est très largement représenté dans notre collection. C'est letype même du peintre oublié. Heureusement que la flamme ne s'estpas éteinte et que Katia Granoff a fait ce qu'il fallait auxmoments les plus opportuns. Ce peintre français est né à Lyon en 1874 et mort en 1941. Aprèsavoir fait ses études à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il vient àParis mais les peintres lyonnais, et surtout Carrand, ont dûl'impressionner durant toute sa vie. La peinture de Georges Bouche se caractérise par l'épaisseurextraordinaire de la pâte. Les tons sont discrets et subtils. Sonœuvre est peu accessible au grand public mais on pourrait dire delui ce que l'on disait de Daumier : « Ce bonhomme a du Rembrandtsous la peau ». Marcel Gimond possédait plusieurs toiles de Bouche,il me les a cédées environ un an avant sa mort (voir nos 495 et503). Au moment où triomphait l'Impressionnisme, où éclataient lesfanfares du Fauvisme, le peintre se détournait résolument desséductions de la couleur pure et s'enfermait dans une faroucheaustérité. Presque jamais il n'employa de couleurs vives. De sorteque, devant ces surfaces déconcertantes, un public inavertis'irrite et crie au scandale. Mais, jalousement, Bouche protégeaitsa solitude afin de sauvegarder son indépendance. Pierre Lévy in : Des artistes et un collectionneur, pages 200et 201.
Georges Bouche - « Fleurs Et Bouteille »

Georges Bouche - « Fleurs Et Bouteille »

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 477
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Huile sur toile, signée en bas à droite. 50 x 61 cm. Provenance : Vente Hôtel Drouot, Paris, 20 mars 1968, n° 22 du catalogue. Georges BOUCHE (1874-1941) Il est très largement représenté dans notre collection. C'est letype même du peintre oublié. Heureusement que la flamme ne s'estpas éteinte et que Katia Granoff a fait ce qu'il fallait auxmoments les plus opportuns. Ce peintre français est né à Lyon en 1874 et mort en 1941. Aprèsavoir fait ses études à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il vient àParis mais les peintres lyonnais, et surtout Carrand, ont dûl'impressionner durant toute sa vie. La peinture de Georges Bouche se caractérise par l'épaisseurextraordinaire de la pâte. Les tons sont discrets et subtils. Sonœuvre est peu accessible au grand public mais on pourrait dire delui ce que l'on disait de Daumier : « Ce bonhomme a du Rembrandtsous la peau ». Marcel Gimond possédait plusieurs toiles de Bouche,il me les a cédées environ un an avant sa mort (voir nos 495 et503). Au moment où triomphait l'Impressionnisme, où éclataient lesfanfares du Fauvisme, le peintre se détournait résolument desséductions de la couleur pure et s'enfermait dans une faroucheaustérité. Presque jamais il n'employa de couleurs vives. De sorteque, devant ces surfaces déconcertantes, un public inavertis'irrite et crie au scandale. Mais, jalousement, Bouche protégeaitsa solitude afin de sauvegarder son indépendance. Pierre Lévy in : Des artistes et un collectionneur, pages 200et 201.
Georges Bouche - « Le Souper Sous Les Arbres »

Georges Bouche - « Le Souper Sous Les Arbres »

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 479
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Huile sur toile, signée en bas à droite. 60 x 73 cm. (Enfoncements). Provenance : Acquis auprès de Mme A… en octobre 1982. Georges BOUCHE (1874-1941) Il est très largement représenté dans notre collection. C'est letype même du peintre oublié. Heureusement que la flamme ne s'estpas éteinte et que Katia Granoff a fait ce qu'il fallait auxmoments les plus opportuns. Ce peintre français est né à Lyon en 1874 et mort en 1941. Aprèsavoir fait ses études à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il vient àParis mais les peintres lyonnais, et surtout Carrand, ont dûl'impressionner durant toute sa vie. La peinture de Georges Bouche se caractérise par l'épaisseurextraordinaire de la pâte. Les tons sont discrets et subtils. Sonœuvre est peu accessible au grand public mais on pourrait dire delui ce que l'on disait de Daumier : « Ce bonhomme a du Rembrandtsous la peau ». Marcel Gimond possédait plusieurs toiles de Bouche,il me les a cédées environ un an avant sa mort (voir nos 495 et503). Au moment où triomphait l'Impressionnisme, où éclataient lesfanfares du Fauvisme, le peintre se détournait résolument desséductions de la couleur pure et s'enfermait dans une faroucheaustérité. Presque jamais il n'employa de couleurs vives. De sorteque, devant ces surfaces déconcertantes, un public inavertis'irrite et crie au scandale. Mais, jalousement, Bouche protégeaitsa solitude afin de sauvegarder son indépendance. Pierre Lévy in : Des artistes et un collectionneur, pages 200et 201.
Georges Bouche - « Paysage »

Georges Bouche - « Paysage »

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 481
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Huile sur toile, signée en bas à gauche. 54 x 65 cm. (Restaurations). Provenance : Vente Hôtel Drouot, Paris, 20 mars 1968, n° 24 du catalogue. Exposition : Georges Bouche, Musée de l'Annonciade, Saint-Tropez, 3 avril - 31mai 1982. Georges BOUCHE (1874-1941) Il est très largement représenté dans notre collection. C'est letype même du peintre oublié. Heureusement que la flamme ne s'estpas éteinte et que Katia Granoff a fait ce qu'il fallait auxmoments les plus opportuns. Ce peintre français est né à Lyon en 1874 et mort en 1941. Aprèsavoir fait ses études à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il vient àParis mais les peintres lyonnais, et surtout Carrand, ont dûl'impressionner durant toute sa vie. La peinture de Georges Bouche se caractérise par l'épaisseurextraordinaire de la pâte. Les tons sont discrets et subtils. Sonœuvre est peu accessible au grand public mais on pourrait dire delui ce que l'on disait de Daumier : « Ce bonhomme a du Rembrandtsous la peau ». Marcel Gimond possédait plusieurs toiles de Bouche,il me les a cédées environ un an avant sa mort (voir nos 495 et503). Au moment où triomphait l'Impressionnisme, où éclataient lesfanfares du Fauvisme, le peintre se détournait résolument desséductions de la couleur pure et s'enfermait dans une faroucheaustérité. Presque jamais il n'employa de couleurs vives. De sorteque, devant ces surfaces déconcertantes, un public inavertis'irrite et crie au scandale. Mais, jalousement, Bouche protégeaitsa solitude afin de sauvegarder son indépendance. Pierre Lévy in : Des artistes et un collectionneur, pages 200et 201.
Arcadja Logo
Ventes aux enchères
Artistes
Maisons de Ventes
Calendrier
Produits
Abonnements
Publicité
Sponsored Auctions
Abonnements

Qui sommes-nous
Notre Produit
Follow Arcadja on Facebook
Follow Arcadja on Twitter
Follow Arcadja on Google+
Follow Arcadja on Pinterest
Follow Arcadja on Tumblr