Cookies help Arcadja providing its services: browsing the portal you accept their use.
I cookies aiutano Arcadja a fornire i suoi servizi: navigando nel portale ne accettate l'utilizzo.
Cookies disclosure/Informativa cookies

  • Art Auctions, Ventes aux Encheres Art, Kunstauctionen, Subastas Arte, Leilões de Arte, Аукционы искусства, Aste
  • Recherche
  • Services
  • Enrôlement
    • Enrôlement
  • Arcadja
  • Recherche auteur
  • Login

Louis Leopold Boilly

France (La Bassèe 1761 -  Paris 1845 ) Wikipedia® : Louis Leopold Boilly
BOILLY Louis Leopold La Petite Précaution

Damien Leclere
26 mars 2018
Trouvez oeuvres d’art, rèsultats des ventes, prix des ventes et images de l’artiste Louis Leopold Boilly dans les ventes aux enchères françaises et internationelles
Aller à la liste complète des prix des œuvres Alerte email

 

Variantes du nom de l'artiste :

Boilly Louis Léopold

 

Dans le catalogue
582

Quelques Oeuvres de Louis Leopold Boilly

Extrait entre 582 œuvres dans le catalogue de Arcadja
Louis Leopold Boilly - Portrait De La Veuve Goujon

Louis Leopold Boilly - Portrait De La Veuve Goujon

Original
Estimation:

Prix :

Vente aux Enchères: Aguttes -18 déc. 2018 - Lyon
Numéro de lot: 39
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
LOUIS LEOPOLD BOILLY (LA BASSÉE 1761 - PARIS 1845) Portrait de la veuve Goujon Sur sa toile d\’origine 21,5 x 16,5 cm Sur le cadre un médaillon probablement de son défunt mari Nous remercions Pascal Zuber et Etienne Bréton pour la confirmation de l\’attribution de notre tableau à Louis-Léopold Boilly. Il sera inclus dans le catalogue raisonné de l\’œuvre qui sera publié fin 2019.
Louis Leopold Boilly - Portrait De Jeune Garçon Portant La Décoration Du Lys

Louis Leopold Boilly - Portrait De Jeune Garçon Portant La Décoration Du Lys

Original
Estimation:

Prix :

Prix Net
Numéro de lot: 25
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Louis Léopold BOILLY (La Bassée 1761 - Paris 1845) Portrait de jeune garçon portant la décoration du Lys Toile et châssis d'origine 21,5 x 17 cm (Petite restauration ancienne) Cadre d'origine en bois et stuc dorés à palmettes La décoration du Lys a été créé le 26 avril 1814;en faveur de la Garde Nationale de Paris : " En signe perpétuel des services qu'elle a rendus, soit lorsqu'après avoir combattu pour ses foyers et, chargée seule dans la nuit du 30 mars de la garde de la Sureté de Paris, elle a conservé au Roi sa capitale et à tant de familles leurs biens, la vie et l'honneur soit, lorsqu'en occupant outre ses postes ceux de la troupe de ligne, elle a offert l'exemple du dévouement et du sacrifice , soit, enfin, quand malgré ce pénible service elle a fait celui de la maison militaire du Roi et donné à la famille royale la satisfaction de n'être, pour sa garde, environnée de français". Par ordre du jour le 9 mai 1814 le roi Louis XVIII approuve la décoration du Lys en l'étendant à l'ensemble des gardes nationales de France. Les gardes Nationaux, qui la recevaient, devaient prêter serment : " Je jure fidélité à Dieu et au Roi pour toujours". Notre tableau sera inclus au catalogue raisonné que préparent actuellement Messieurs Pascal Zuber et Etienne Breton.
Louis Leopold Boilly - Ensemble De 5 Planches

Louis Leopold Boilly - Ensemble De 5 Planches

Original
Estimation:

Prix : Non divulgué
Numéro de lot: 363
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
BOILLY Louis (La Bassée (Nord) 1761 † Paris 1845) - Ensemble de 5 PLANCHES: "Les oranges", "Les Journaux", La Marchande de Beignets", "Les nez ronds" & "Le second mois". c.1826-1828. Cinq lithographies originales. Epreuves sur papier vélin. Toutes signées dans la composition. Imprimées chez D'Aubert et de Junca et éditées chez Aubert Gal. Véro-Dodat. (30 x 23,5) - Etat A/B -
Louis Leopold Boilly - Scènes De Voleurs

Louis Leopold Boilly - Scènes De Voleurs

Original
Estimation:

Prix :

Prix Brut
Numéro de lot: 54
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
LOUIS-LÉOPOLD BOILLY (LA BASSÉE 1761-1845 PARIS) Scènes de voleurs porte une signature 'Boilly' (en bas à droite) huile sur toile 23,8 x 32,4 cm. (9 3/8 x 12 ¾ in.), une paire Provenance Feu M. Boilly ; sa vente, Bonnefons de Lavialle, Paris 31 janvier 1845, lots 8 et 9 ; où acquis 235 francs par Crosnier (selon une inscription dans le catalogue). Sans doute collection Levy, 4 mars 1923, nos. 6-7, (selon une étiquette au verso du cadre). Literature H. Harrisse, L.-L. Boilly. Peintre, dessinateur et lithographe. Sa vie et son œuvre, Paris, 1898, nos. 27-28. Né à la Bassée, près de Lille, Boilly fut formé auprès du peintre Dominique Doncre, qui était spécialisé dans le trompe-l'œil. Peintre prolifique, auteur de milliers de petits portraits et de très nombreuses scènes de genre depuis la dernière décennie du XVIIIe siècle jusqu\’à sa mort, il exécute ses tableaux avec une technique minutieuse et précieuse, inspirée des finjschilders du XVIIe siècle hollandais, tels que Gerrit Dou ou Gabriel Metsu. Chroniqueur insatiable de la vie parisienne, il s\’attache, souvent avec humour et dans une verve presque caricaturale, aux scènes diverses de la vie quotidienne, qu\’elles soient galantes ou moralisatrices, comme dans ces deux scènes des voleurs. Trois malfrats se sont introduits dans un appartement d\’un immeuble bourgeois où une femme et son enfant se sont endormis. Tandis que l\’un monte la garde, les deux autres s\’apprêtent à subtiliser le collier de la jeune femme ainsi qu\’un paquet qui se trouve sur son secrétaire. C\’est sans compter l\’alarme donnée par les voisins, qui, dans la seconde toile, surgissent en nombre afin de secourir les deux infortunés, mettant fin aux agissements des voleurs… La genèse de ces deux toiles est complexe. Boilly a représenté en effet à plusieurs occasions cette thématique du vol dans plusieurs séries d\’œuvres. Les premières en date furent exposées au Salon de 1804 sous le titre Ière Scène de voleurs et IIème Scène de voleurs. Gravées en 1809, Boilly les reprend dans des grisailles à l\’huile l\’année suivante. Quelques années plus tard, vers 1825-1830, l\’artiste choisit de traiter de nouveau les deux mêmes scènes en les adaptant à la mode du jour, changeant les costumes des personnages et le mobilier qui orne la pièce. Il s\’agit des deux tableaux présentés ici. Il leur adjoint par ailleurs une ou deux autres nouvelles scènes, formant une série de quatre actes, avec comme scène préliminaire Les voleurs dans un jardin et comme conclusion une dernière œuvre dont il n\’est pas certain qu\’elle ait été exécutée. Les deux tableaux seront inclus dans le catalogue raisonné de l'artiste par Pascal Zuber et Etienne Breton, en cours de publication.
Louis Leopold Boilly - La Petite Précaution

Louis Leopold Boilly - La Petite Précaution

Original 1823
Estimation:

Prix :

Numéro de lot: 73
D'autres OEUVRES aux enchères
Description:
Louis Léopold BOILLY (La Bassée 1761 – Paris 1845) La petite précaution Pierre noire, plume et encre noire, aquarelle. 22,5 x 16,5 Signé et daté en bas à gauche L. Boilly / 1823 black chalk, pen and black ink, watercolor, signed and dated lower left: L. Boilly / 1823; 8 2/3 x 6 1/2 in. BIBLIOGRAPHIE : E. Breton et P. Zuber, catalogue raisonné de l'oeuvre de Louis Leopold de Boilly, en préparation, numéro 943 D, reproduit. Louis Léopold Boilly a repris plusieurs fois ce sujet de la petite précaution. Il existe deux tableaux, le premier appartenant à la collection Henri de Rothschild connu sous le titre de La prévoyance maternelle (exposé chez Seligmann à Paris, 1930, n°49). Le second a été exposé dans le commerce parisien en 2003 sous le titre de La petite précation (n°14). Un dessin signé, avec variantes (manquent le personnage vu de dos et le chien à droite), appartenait à la collection Marius Paulme (sa vente, Paris, Galerie Georges Petit, 13 mai 1929, n°8, reproduit). On retrouve la figure de notre jeune mère dans un autre tableau Jeune femme et trois enfants devant un banc de pierre, vendu par Ader, Picard, Tajan, le 29 novembre 1976 (Paris, Hôtel Drouot, n° 26, reproduit).
Arcadja Logo
Ventes aux enchères
Artistes
Maisons de Ventes
Calendrier
Services
Abonnement
Publicité
Sponsored Auctions
Abonnement

Arcadja
Notre Produit
Follow Arcadja on Facebook
Follow Arcadja on Twitter
Follow Arcadja on Google+
Follow Arcadja on Pinterest
Follow Arcadja on Tumblr